• VIRTUAL ATTITUDE (deuxième partie)

    Je continuais à aller sur le chat en dépit des remarques désobligeantes de Monsieur Le Monstre (brrr !). Et c'est là que, par le PLUS GRAND DES HASARDS, je rencontrais une fille que j'appellerais ici Illusion. Elle était sympa mais un peu ambiguë. J'en parlais avec Monsieur Le Monstre (brrr !). Il me répondit : "Tu sais, si tu es bi et que tu décides d'avoir une relation virtuelle ou autre avec Illusion ça me dérange pas" ... Le soir suivant, quand je me suis reconnectée, Illusion est venue me dire que, par le PLUS GRAND DES HASARDS, elle avait rencontré sur le chat Monsieur Le Monstre (brrr !) et qu'ils avaient sympathisé. Elle trouvait qu'il était vraiment un homme très agréable et merveilleux, contrairement à tous mes autres amis virtuels présents sur ce chat. Selon elle, ils manquaient pour la plupart d'éducation. Bref elle en fit son éloge. Je trouvais ses propos un peu excessifs mais elle me précisa aussitôt que ce n'était pas lui qui l'intéressait. Il lui avait même parlé de notre dialogue sensuel !!!
    Il y avait quelque chose en elle qui me déplaisait mais je n'arrivais pas à déterminer quoi. J'avais besoin d'observer.

    Pendant une semaine, je vins alors sur le chat sous un autre pseudonyme. Je ne discutais ni avec l'un ni avec l'autre. Puis, je revins sur le chat. Nos retrouvailles avec Monsieur le Monstre (brrr !) furent houleuses. Non pas que nous vivions un amour passionnel mais parce qu'il commença tout de suite à me faire des reproches. Je le trouvais lourd et pathétique. Voyant qu'il n'avait aucune emprise sur moi il changea de tactique. Il me dit : -"tu es sûr que c'est toi sur la photo que tu m'as envoyée ?" "Oui, bien sûr que c'est moi !" "Alors, tu serais pas inscrite sur un site BDSM ?" "Bin non !". Je ne comprenais pas trop où il voulait en venir. Alors, il me sortit une histoire compliquée, scabreuse. Il me dit qu'il avait été sur un site BDSM et qu'il y avait échangé avec une fille ensuite sur MSN. Cette dernière lui avait envoyé des photos identiques aux miennes. Je savais qu'il mentait. Personne d'autre à part lui n'avait mes photos. Pourtant, il persista dans ses propos. Cette scène s'était passée sur le chat en privé. Parallèlement je discutais et je riais avec d'autres personnes sur l'accueil. Alors, il s'insurgea : « tu as le cœur de rire ! Moi, si on me disait qu'on utilisait mes photos je n'aurais jamais eu envie de rire ! » Je lui répondis que nous avions chacun notre façon de gérer nos émotions...

    J'eus beau le traiter de menteur, de manipulateur, il insista sur le fait que la fille lui avait envoyé les mêmes photos que les miennes. Il ne lâcha prise que lorsque je lui dis que je porterais plainte contre elle pour usurpation d'identité auprès de la police dés le lendemain, et que lui serait accusé de complicité puisqu'il ne voulait pas me donner les coordonnées de la fille en question. Là, il se souvint brusquement que l'erreur venait de sa part qu'il avait mélangé des photos... Bref, une excuse bidon.

    Cet événement me fit prendre conscience amplement à quel point il pouvait être manipulateur et pervers.

    Après cet échange, j'écrivis un message à Illusion pour lui dire que cet homme dont elle avait parlé au superlatif n'était qu'un manipulateur, un homme abject...
    Je fus très éloquente en critiques et pour exprimer le dégoût qu'il m'inspirait. Soudain, j'eu une révélation... un pressentiment qui devait se révéler être vrai le lendemain soir.

    Le lendemain soir, quand je me suis connectée, c'est elle qui était là. Je vérifiais, elle n'avait pas lu mon message. Elle me dit que Monsieur le Monstre (Brrr !) était vraiment très désolé par ce qui s'était passé entre lui et moi. Qu'il avait fait une erreur de manipulation et que je ne voulais pas le croire... Je lui demandais : à quel moment t'a-t-il contacté pour te raconter ? Elle resta évasive... alors, je lui dis : « tu peux me dire toute la vérité, j'ai tout compris ! J'ai juste besoin d'une confirmation de ta part... plus de mensonge »

    Nous étions à l'accueil du chat. Un ami chatteur pris tout de suite mon parti. En me disant qu'il avait toujours trouvé bizarre « ma copine » et de faire attention...

    Elle voulu en discuter en chat privé. Mais là, elle resta muette comme une carpe me demandant de m'expliquer ! Je lui dis qu'elle avait juste à me confirmer ce que je savais déjà puisque j'avais tout compris. J'avais été naïve et idiote mais une lueur de clairvoyance m'avait permis de tout comprendre. Malgré mes injonctions elle ne me dit rien. A l'accueil du chat cet ami virtuel était en train de la provoquer, presque de l'insulter. Je ne comprenais pas pourquoi il était si véhément... Certainement lui-même ne le savais pas et je ne pouvais m'empêcher de sourire à l'idée que s'il savait je crois qu'il aurait été encore bien pire que ça !

    C'est sur cette entrefaite que Monsieur le Monstre (brrr) arriva. D'emblé, il me demanda ce qui se passait. Il était déjà accusateur ! j 'admirais son culot et sa maîtrise ! Alors, je lui dis que je savais tout et que je voulais qu'il me dise la vérité. Il fit celui qui ne comprenait rien ! Pourtant, il a dû avoir peur que je dise tout à l'accueil alors il me demanda qu'on en discute en privé. Mais, il faisait semblant de considérer que ma colère n'était liée qu'à l'histoire de photos. Je lui dis alors, que je savais tout mais que j'avais envie, besoin que ce soit lui qui me dise... Je lui donnais une chance... Mais il continua à nier.

    J'exprimais de façon très calme ce que j'avais compris et comment : « Quand je suis sur internet et dans la vie aussi d'ailleurs je suis très attentive aux signes... Mais sur internet, les signes ne sont pas nombreux, en même temps ils sont très explicites. Quand je discute avec une personne sur internet je suis attentive à sa façon d'écrire, de s'exprimer, je remarque ses fautes d'orthographe, d'expression, de frappe, de conjugaison... Nous avons tous une façon unique de nous exprimer, nous avons tous notre façon de faire des fautes à tel endroit plutôt qu'à tel autre, nous avons tous notre façon de faire des fautes de frappe... » Lui, m'interrompais parfois pour me dire que j'aurais mieux fait d'observer mon ami virtuel qui embêtait Illusion car c'est un cas clinique en psychiatrie ! Je reprenais le cours de mes idées : « Nous avons aussi notre façon d'écouter ou de ne pas écouter l'autre. La vitesse à laquelle on écrit, bref, je remarque tout... Une chose qui m'a frappée avec Illusion c'est que ça façon de s'exprimer d'écrire, de dialoguer... est identique à la tienne ! Je sais que toi et Illusion ne faite qu'un ! » . Malgré ma démonstration irréfutable il a tout nié en bloque. Il a fallu que j'insiste que je le menace de tout raconter à l'accueil pour qu'il avoue. Parfois, il jonglait avec deux ordinateurs pour faire croire à une présence simultanée... Je ne sais jusqu'où il pensait aller avec cette histoire mais c'est un cinglé ! c'est un fou ! Il devrait être enfermé ! D'ailleurs, ironie du sort ou hasard (?)... il est infirmier dans un hôpital psychiatrique !

    Voilà ma mésaventure sur le chat et je crois que ça m'a refroidi pour un bon moment !

    Mais comme la vie n'est jamais toute sombre, il y a toujours des lueurs qui peuvent prendre la taille de soleil, c'est sur ce même site que j'ai fait des rencontres fabuleuses... que je retrouve certaines d'entre vous maintenant sur MSN... C'est toujours avec un même plaisir que je discute, trop brièvement, avec mon amie pour qui je suis à « l'autre bout de la terre ! » (sourire), et hier, pour la première fois, j'ai eu la joie de discuter sur MSN avec une autre amie, malheureusement, j'étais au boulot et je ne pouvais me consacrer entièrement à notre échange, mais ce n'est que partie remise, n'es-ce pas ma Puce ?! ...

    Tout ceci pour vous dire que je mesure la chance de vous connaître et que je vous aime...

    Je vous embrasse très fort !


  • Commentaires

    1
    Céline
    Vendredi 9 Novembre 2007 à 19:27
    C'est dingue...
    C'est vraiment le cas de le dire... Internet est ange et démon, blanc ou noir... Pour ce qui est de reconnaître les gens je sais qu'on me dit souvent que j'emploie les trois petits points de suspension à tout va et c'est vrai! J'espère avoir un jour le plaisir de te croiser sur MSN... Bisous. Céline
    2
    rougemarteau
    Mercredi 14 Novembre 2007 à 20:33
    moi aussi
    je t'aime. dites donc, au fil des mots j'ai compris.ouh lalala quel dingue..! Internet et moi, font deux. il y a eu une periode de ma vie, ou je pensais que discuter sur le net, me permettrait d'avancer autrement ..!Leurre pour moi, rien ne vaut la vraie vie.;). bisous ma puce..
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :