• MA PETITE VOIX..

    Je ferme les yeux pour être pleinement consciente de cette énergie d'amour en moi.
    C'est si bon, si agréable...

    Pourtant, dans cette quiétude, j'entends une petite voix résonner. Elle est inquiète, plaintive, inquisitrice, insistante.
    « Ne m'oublie pas, Moi ! », crie-t-elle dans un souffle à peine audible. Je la reconnais. C'est ma Voix intérieure.

    J'ai envie de la rudoyer. Comment ose-t-elle se plaindre alors que mon cœur n'est qu'Amour et Lumière ? J'ai envie de l'étouffer, son inquiétude m'agace !
    Même quand elle décide de se taire, son silence se fait accusateur.
    Finalement, je ne peux m'empêcher de m'interroger : et si elle disait vrai ? Et si dans mon attitude zélée à vouloir n'être qu'Amour j'en oubliais de respecter et de satisfaire mon besoin fondamental de vivre une relation amoureuse et de combler mon désir d'affection ?

    Toute cette Lumière qui éblouie mon cœur, tout cet Amour qui inonde mon être ne me font-ils pas oublier de satisfaire, ou, au moins, de ne pas nier mes propres besoins ?

    Est-ce qu'en respectant ce temps nécessaire à la réflexion pour R., je ne suis pas en train de faire preuve de manque d'amour envers moi ? Cette abnégation que je voudrais être uniquement l'expression de l'Amour n'est-elle pas en fait la preuve que je ne sais pas m'aimer, me respecter, m'affirmer ?

    Ce matin, le doute a voulu s'immiscer plus en profondeur dans mon âme...

    Je n'ai pas cherché à le contrer, je n'ai pas non plus cherché à l'esquiver.

    Je l'ai entendu, je l'ai observé, je suis restée accueillante.

    Pendant un moment, nous étions là, l'un face l'autre. A nous jauger. Sans jugement. Sans prétention.

    Finalement, l'évidence m'est apparue : Je me respecte totalement.
    C'est une partie supérieure en moi qui s'exprime en ce moment.

    Je ne suis pas dans l'attente fébrile que R se manifeste, m'appelle et me dise, Mon Amour restons ensemble pour le reste de nos jours !

    Je ne prie pas de toutes mes forces, de toute mon âme, pourvu qu'il se rende compte que je suis la femme de sa vie !

    Non, je suis dans un réel lâcher prise. Peu m'importe le résultat. Le plus important est que j'arrive à toujours rester sereine dans ma vie, que j'arrive à voir, à ressentir l'Amour vibrant dans mon être.

    Si R. s'était laissé entraîner par son désir primaire d'être avec moi tôt ou tard il y aurait eu un clash. Peut-être même, m'en aurait-il tenu pour responsable. Il y aurait eu des hésitations qui remettraient en question notre relation. Il est important qu'il soit totalement en accord avec sa décision. Même si, cette dernière est celle que nous ne soyons pas ensemble. Je pense que le Bonheur ne peut être qu'à ce prix.

    Donc, ma petite Voix, rassure toi, je t'ai entendu, tu n'as aucune raison d'avoir peur, je ne t'oublie pas... Je t'aime...

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Novembre 2007 à 21:59
    tres
    joli texte aussi merci de ta visite bonne soirée
    2
    rougemarteau
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 00:58
    :)
    ma puce, je te retrouve.oui, avec ce qui m'etait arrivé sur mon pc, je n'avais plus de lien ..arf. Mais ouf tu es là. et je te retrouve avec bonheur sur un air de Bob ..( oui marley je l'apl comme cela ;). Que dire, je te lis et je trouve que tu fais bien . Oui c'est cela, rassurer la tite voix en toi...parce que c'est elle qui te guide, ainsi tu le sais que les actes que tu poses en ce moment, les reactions que tu as en ce moment ..sont justes.Oui je le crois ..alors tout va bien ma mie. Je t'embrasse tres fort. bisous
    3
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 12:20
    Je connais cet amour là
    Celui où on donne tout, où on est prête à tout pour le faire prospérer et le rendre pérenne Ta petite voix intérieure a raison, ce n'est pas pour autant que tu dois laisser place à l'abnégation. Ce n'est pas facile de vivre dans l'attente de l'Autre et quand on aime, on vit forcément un peu dans cette attente. Je n'ai pas la possibilité de lire aujourd'hui "votre histoire", celle que tu relates ici, je ne réagis donc qu'à ton dernier billet. L'amour c'est laisser l'autre libre de ses choix certes, mais pour cela il faut qu’en retour il y ait un minimum de respect de sa part. Ce qui est valable pour un, l'est aussi pour l'autre. Je te souhaite… d'avoir très vite des nouvelles. Et des bonnes.
    4
    Dimanche 25 Novembre 2007 à 21:32
    gros
    bisous et bonne nuit katchopine... moi en amour je ne m'y connais plus du tout :'(
    5
    dameheloise
    Lundi 26 Novembre 2007 à 14:27
    zen et altitude
    quel plaisir de lire ces lignes si douces et hautes....merci de cet instant de pleinitude superbe...je pense à toi
    6
    Mardi 27 Novembre 2007 à 16:39
    Je t'admire
    Je t'admire... Je crois que je n'aurais jamais cette quiétude... J'espère qu'il va prendre conscience de la femme formidable que tu es... Plein d'Amour et de Bonheur... Bisous. Céline
    7
    Mercredi 28 Novembre 2007 à 01:06
    ...
    Tout est dit! Bisous xxxx
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :