• Autour d'un Ti' Punch

    Je n'ai pas voulu être sarcastique.

    A l'expression de leur tête je crois bien que je l'ai été.

    D'ailleurs, c'est leur réaction qui m'a fait réaliser que j'avais fait preuve d'un humour caustique...

    <o:p> </o:p>

     Nous étions à l'anniversaire de Ti'Punch – Je l'appelle ainsi car le Ti'Punch est sa boisson préférée. Nous étions six : deux femmes et quatre hommes. Comme par hasard, l'autre femme et moi nous ne buvions pas d'alcool et nous ne fumions pas non plus tandis que les hommes eux buvaient et fumaient.

    Ils commençaient à établir une théorie douteuse selon laquelle ceux qui ne boivent pas manquent de vie en eux. Le tout ponctué de rire bien gras.

    J'aurai pu leur rétorquer que c'est bien le contraire : ceux qui ne boivent pas n'ont pas besoin d'alcool pour exprimer leur joie de vivre. Leur joie est là, elle n'a pas besoin d'excitant pour s'exprimer ;

    J'aurai pu me contenter de rire et me dire que ces quelques mots malencontreux ne sont que les conséquences de la beuverie, donc sans grande importance !

    Mais non, j'ai voulu sortir aussi ma blague :

    - Peut-être manquons nous de joie et de vie... Mais va faire l'amour avec un homme qui vient de boire et de fumer ! Moi je vous le dis vous pouvez dire adieu au plaisir !

    Tous les yeux se sont braqués sur moi.

    Pas un sourire.

    Pas un rire.

    Un silence.

    Glacial.

    A ce moment, j'ai réalisé ma bévue, mon manque de finesse, d'un ton enjoué j'ai dit :

    - Mais noooon, je blagueeeeeeeh ! Ne le prenez pas comme ça !

    Malgré tout, les zygomatiques ne se sont pas détendues...

    Je vous ai pas dit Le plus drôle : Ti'Punch est mon Ex. Nous sommes sortis ensemble il y a une dizaine d'années. Depuis, comme tout Ex qui se respecte il me relance et me fait croire que c'est avec moi qu'il a vécu sa plus belle histoire d'amour.

    Mais là, il a dû me trouver stupide. En plus, il a dû croire que je lui envoyais exprès cette vanne et qu'il y avait un fond de vérité à mes propos. Il a dû croire qu'indirectement, je lui avouais que je n'avais pas eu de plaisir avec lui. ( Ce qui expliquerait d'ailleurs les airs gênés qu'affichaient ses copains ). En réalité, je ne m'en souviens même plus, Moi, de nos ébats amoureux !

    Heureusement que quelqu'un a parlé d'autre chose et tout le monde s'est engouffré dans ce semblant de début de conversation. Les rires ont repris.

    Et les verres se sont remplis pour trinquer encore une fois...

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 31 Mai 2007 à 06:31
    :c)
    J'ai bien rigolé. Il m'arrive régulièrement de boire un ti-punch (en bon antillais) mais je ne fume plus. Et je dis pas ça pour me "vendre" :c)) ... ce qui me fait rigoler c'est la tronche de l'auditoire quand tu as sorti ta vanne. Après tout tu n'as pas de regret à avoir, ils l'ont cherché en se moquant des non-fumeurs / non-buveurs. Je dis bravo et merci pour le sourire.
    2
    Jeudi 31 Mai 2007 à 20:01
    lol!lol!!!
    tu es la meilleure...trop genial!!ne t'inquietes donc pas,quelquefois,cela fais du bien de dire des verites,(meme,innocemment!!)cela remet,les pendules a l'heure!oh,la,la!!tu es super!!bonne soiree,domie.
    3
    Mardi 12 Juin 2007 à 18:42
    Mdr
    c'est bien vrai ça....un homme qui a bu et fumé est un tue l'amour à lui tout seul! hihi! Un sketch de franck dubosc reprend cela avec délice...le bisou qui tue du matin avant lavage de dents.........l'horreur! Bisous non fumleurs et non buveurs pour toi que je connais.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :