• AUTOPSIE D'UNE RELATION AVORTEE

    Voilà une semaine que D. ne m'a pas appelé et que nous ne nous sommes pas vus. La dernière fois que nous nous sommes eu il me parlait encore de cette situation difficile qu'il vit en ce moment sur le plan professionnel. Je l'écoutais et je le plaignais sincèrement. Accusant ses supérieurs hiérarchique d'agir aussi injustement envers lui. Et puis, brusquement, sans transition, il me dit : "J'ai décidé d'arrêter pour nous, ça fait presque six mois entre nous... J'ai l'impression que tu te fous de moi... Après faut pas s'étonner lorsqu'il y a des hommes qui font souffrir les femmes...»

    Avant même que je n'eu le temps de réagir il avait raccroché. Il m'avait parlé sur un ton calme, un peu lasse mais déterminé. J'ai bien compris que sa décision était prise. J'aurai pu le rappeler, le supplier de nous donner une chance... Mais je n'en ai rien fait. Je ne m'explique pas pourquoi, je ne suis pas prête à faire évoluer la relation entre nous. Je ne peux que lui proposer exactement ce que je lui ai proposé jusqu'à maintenant, c'est-à-dire rien.

    Je sais qu'il attend de moi une explication logique et sensée. Alors qu'il n'y en a pas. Je ne peux même pas prendre pour prétexte qu'il ne me correspond pas vraiment, que nous n'avons pas les mêmes objectifs : je ne peux pas affirmer que lui n'est là que pour le sexe et que moi je recherche une véritable relation stable et équilibrée, je ne peux pas dire non plus que je suis amoureuse de Nck ; je ne peux rien évoquer de tout ceci car au fond de moi je sens que telles ne sont pas les véritables raisons.

    Je sais aussi que s'il est resté si longtemps à me faire la cours c'est que Monsieur n'aime pas perdre, il pensait que ses efforts auraient payés tôt ou tard. Mais jusqu'à la fin, il a été confronté à ma nonchalance, à mon indécision, à ma perversité.

    J'aurai pu le rappeler pour lui donner l'illusion que malgré ces eaux troubles dans lesquelles il a évolué ces derniers mois je mourrais d'envie réellement de faire l'amour avec lui et d'être en relation avec lui. Il aurait pu partir fier et avoir l'illusion d'avoir mené le jeu. Là, je sais qu'il doit bouillir de colère.

    Toutefois, je vais qu'en même l'appeler pour m'excuser. Pour qu'il comprenne bien qu'il n'a pas été fautif. Disons plutôt que sa responsabilité a été de ne pas avoir pris plus tôt la décision de partir et aussi de s'être imaginé qu'il arrivait en terrain conquis...

    J'avoue que depuis, je ressens un certain vide, une forme de manque. Mais pour être sincère, je ne sais pas si cet état est lié à mes éventuels sentiments amoureux pour lui ou au fait que j'avais pris l'habitude de sa présence dans ma vie...


  • Commentaires

    1
    rougemarteau
    Jeudi 1er Novembre 2007 à 11:51
    groumpf..
    ma puce, sincerement, je crois que tu vas rencontrer d'autres "D", dans ta vie.Pkoi? parce que tu ne passes pas cet etape..là. tu ne lui donnes aucune ouverture...meme si c'est une personne ki te plait ..tu ne veux ...pas!Pkoi?. mon ti doigt me dit que tu attends ..klk'un? il peut se tromper mon ti doigt ..mais ..;). Ose ma puce...Ose..tu verras bien ! Le jeu? kel jeu..! Ok et alors, tu es une femme..tu n'as pas besoin de le laisser partir..pour gagner la partie..:)
    2
    celinemblue
    Samedi 3 Novembre 2007 à 05:49
    Malgré tout...
    ... il est gonflé! Une femme qui raccroche au nez d'un homme passe pour une hystérique, un homme qui raccroche on culpabilise... Je crois vraiment qu'en effet y a un souci d'égo... Et pour toi je crois qu'il y a la peur de souffrir mais peut être aussi celle d'être heureuse... Gros bisous. Céline
    3
    rougemarteau
    Samedi 3 Novembre 2007 à 15:18
    ...en t'attendant ..
    ..deposer un bisou sur la berge..ou plutot...semer des bisous sur le chemin ...menant au fleuve..pour te faire "tirer" un sourire...et voilà. voui ze me la joue petit poucet ..peut etre que je le suis un 'ti peu ..enfin ..bisous ma puce..je t'attends..tout va bien? bisous
    4
    odm
    Dimanche 4 Novembre 2007 à 17:37
    ben...
    6 mois? La vache, il est^patient! Mais peut-être que lui il souffrait aussi... En même temps si tu le sens pas, faut pas se forcer! DEB....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :